DSCN1499Pas facile cet été de trouver une ballade avec cette météo très capricieuse. Nous avons abandonner l'objectif du Pic d'Arriel, car la météo est trop mauvaise. Nous sommes trois randonneurs motivés pour partir, mais sans direction précise. En cours de route, on choisit de faire le Lauriolle, que nous démarrons du côté du Boudiou d'Aspeigt. Nous rencontrons quelques gouttes de pluie, mais rien de bien méchant. Dans la montée, nous nous arrêtons un instant bavarder avec le berger qui prépare ses fromages, très heureux de discuter avec nous. Nous poursuivons notre ascension jusqu'aux Crètes du Mailh Massibé, où là, nous trouvons le brouillard, la pluie et le vent, qui nous font rebrousser chemin. Nous redescendons manger à la cabane du berger où il fait soleil. Après le repas, nous retentons l'ascension du Lauriolle en direct, mais peine perdue, la météo n'est pas avec nous. Nous redescendons par la Cabane d'Ibech, où l'accueil par des Ossalois est vraiment déplorable, nous interdisant catégoriquement de rentrer dans la cabane. Nous avons quand même parcouru 1300 m de dénivelé, avec à la clef, un cake pour trois... Tous les trois, heureux d'avoir pris un bon bol d'air. Voici quelques photos de cette sympathique randonnée.

Merci à Eric de ne pas avoir flancher malgré les conditions météo pas très engageantes.

Geneviève