Nous étions 7 randonneurs pour découvrir ce secteur que Raymond Ratio, inspirateur de cette sortie, décrit :"... n'oubliez pas de prendre un rendez-vous annuel avec ce haut lieu pyrénéen, quand la neige fraîche recouvre les pins, c'est une féérie !" Vérification faite et avis partagé. On y accède par le col de la Pierre-Saint-Martin, puis on descend 2 km côté espagnol jusqu'à la "curva helicoidal", vaste parking. On longe le bâtiment de La Contienda, puis direction E. Des sentiers balisés emmènent hors de la partie boisée et fragile. Ensuite, c'est libre cours à l'inspiration. L'Arlas est là, accessible par son arête S (si les conditions de neige le permettent), les innombrables mamelons vers la Sierra de Añelarra offrent autant de points de vue plus beaux les uns que les autres et permettent d'adapter le dénivelé. Belle luminosité pendant la première et la dernière heure, mais hélas voilé et blanc entre-temps. De quoi donner envie d'y retouner bien sûr ! Quelques PHOTOS, Yves