Le vent d'abord , la pluie et le brouillard ensuite , et enfin la neige (et oui la neige au mois d'aout ! )

transformerent la trilogie en solo . Au sommet du pico Royo une furieuse envie de chaleur et de cotelettes grillèes nous terrassa .

La descente fut rapide vers les "ventas" les  plus proches pour satisfaire ces besoins vitaux .  Francis .

Royo Culivillas Arroyetas

P1030157

P1030247